Voir leur matériel de scène
 

Originaire de Warrnambool dans l'état de Victoria en Australie, Joel O'Keeffe, s'est très vite rendu compte à l'âge de 9 ans que le rock 'n' roll valait le peine d'être écouté ! A Warrnambool, le principal loisir était la picole. Cependant pour le jeune Joel, son seul intérêt était de dévoré les albums qu'il avait dérobé à son oncle parti à Sydney. Rose Tattoo, AC/DC, les Angels, Billy Thorpe et les Aztecs, Cold Chisel et tant qu'autres...

A l'âge de 11 ans, Joel eu sa première guitare et essayait d'imiter les riffs des idoles comme Angus Young. Son jeune frère Ryan, tomba sous le charme de la collection d'album de Joel. Plus tard, Ryan du haut de ses 11 ans et Joel maintenant 15, commencaient à répéter les week-end depuis que Ryan s'était mis à la batteire au plus grand déplaisir de leur voisin qui envoyaient constamment la police au domicile des O'Keeffe pour les supplier de baisser !!!
 

"On est arrivé au point où les flics finisaient par juste nous dire, 'Bon, les gars, nous allons arrêter de venir ici car nous avons d'autres personnes à arrêter'" rit Joel.
Immédiatement convaincu que leur avenir était le rock 'n' roll, les frères O'Keeffe ont mis plusieurs années à trouver des musiciens de même influences dans leur ville natale. Après quelques faux départs, comme par exemple un à trois avec un bassiste, Luke McKenzie, maintenant parti depuis longtemps, Joel rencontra le guitariste David Roads au Criterion Hotel à Warrnambool où ils travaillaient tous les deux. Après quelques jams et quelques idées de chansons, David rejoingnit les frères O'Keeffe. Ils enregistrèrent un premier album en 2004, Ready to Rock.


Cet album était distribué par ci par là, à la fin des concerts en majorité. Environ 6000 copies ont été écoulées à ce jour. La formation initiale était la suivante : Joel O'Keeffe au chant/guitare, Ryan O'Keeffe à la batterie, David Roads à la guitare rythmique et Adam Jacobson à la basse. C'est un peu plus tard que Justin Street venu remplacer Adam, quand Ryan s'effrondra sur lui, ivre, durant une soirée. Leur nouveau camarade jouant de la basse était intéressé par le projet du groupe : partir pour Melbourne.

Finalement, Airbourne était prêt à mettre le feu !!!

Environ 9 mois avant le transfer permanent de nos 4 wallabies à Melbourne, ils allaient jouer dans la capital de Victoria aussi régulièrement que possible, retournant souvent à Warrnambool pour récupérer Justin et Ryan qui était encore à l'école. Puis ils partirent finalement pour Melbourne, habiter une maison pour vivre ensemble et répeter plus régulièrement.

"Nous avons complètement attaqué Melbourne," dit Ryan, 20 ans. "Nous avons tapissé la ville d'affiches à chaque concert que nous avons pu faire. S'ils finissaient déchirés, on retournait en remettre. Nous avons dû marcher, car nous n'avions pas les moyens d'acheter une voiture"

Ce travail éthique a aidé le groupe à se faire connaitre. Les petits concerts dans les pub de Melbourne sont vite devenus de grands concerts comme dans l'Arène Rod Laver en première partie des Rolling Stones et au Palace pour Motley Crue, un exploit remarquable alors que le groupe n'avait sorti qu'un EP, Ready To Rock. Ensuite les tournées nationales avec Dallas Crane, Jimmy Barnes, The Living End, You Am I et Magic Dirt ont aidé le groupe à paufinner leur show. Après tout, un concert d'Airbourne ne pouvait pas se passer sans que Joel n'ait sauté sur le bar en plein milieu d'une chanson. Leur participation au Big Day Out 2006 donna à Airbourne la réputation d'être l'un des groupes le plus rapide du pays.

En 2006, Airbourne entamait une grande pause pour se ressourcer quand, après une énorme quantité de labels internationaux s'intéressa à eux. Ils partirent alors pour les Etats Unis afin de commencer le travail sur Runnin' Wild avec le légendaire producteur Bob Marlette. Avec l'expérience de Marlette - des productions tels que des albums d'Ozzy Osbourne, Alice Cooper, Seether, Saliva et Tony Iommi (Black Sabbath), en guise de hors d'oeuvres - Airbourne embarqua pour une longue besogne de pré production, composa 40 morceaux dont 11 d'entre eux apparaissent sur Runnin' Wild. Et juste afin d'assurer l'énergie de l'album, le groupe fit appele au grand Andy Wallace pour mixer l'album. En 2007, Airbourne signa avec Roadrunner Records à New York pour décider en Juillet 2007 une sortie mondiale de Runnin' Wild !!!

"Une de mes oreilles est en réalité éteinte car je m'étais le son bien trop fort dans mes écouteurs," rit Ryan. "Donc j'ai enregistré l'album qu'avec une oreille !"

Alors que Runnin' Wild passe en boucle sur les radios australiennes, Airbourne n'attend plus qu'une chose, faire passer son message : Stand Up For Rock 'N' Roll !!! Et on peut dire qu'il est bien passer. En Europe et particulièrement en France, c'est un véritable engouement pour le groupe. Les 4 dates françaises ont affichées complet !
 

Mais ils ne s'arrêtent pas là, un nouvel album est en route ! Rentrés de tournée en Janvier 2009, c'est dans un ancien bar / hotel, le Criterion Hotel de Warrnambool, que le groupe arrange et fini de composer les morceaux écrits durant la tournée. Ils sont rentrés récemment aux Groovemaster Studios de Chicago pour enregistrer leur 3ème album (et non pas 2ème... Ready To Rock compte pas pour du beurre !)
 

On peut dire que le groupe à de beaux jours devant lui !

 

Un grand merci à Gregg Donovan, manager du groupe.
Traduction, arrangement et rédaction par Ben

Facebook AF

Page Facebook
Officielle du site !