30/11/2008 - Le Grand Mix, Tourcoing, France

Airbourne 30 Novembre 2008 @ Le Grand Mix, Tourcoing Le concert d’Airbourne au Grand Mix était tout simplement monumental...
Ayant vu quelques vidéos du groupe sur youtube (et notamment leur passage à Donington), je me doutais que ce serait bon, mais à ce point... Quelle claque !

Dès le premier morceau (Stand up for Rock N Roll), on comprend qu'on va en avoir pour son argent : le public, composé de vieux hardos mais aussi de beaucoup de jeunes de 16-18 ans, est déchainé dans les premiers rangs, et le groupe est à la fois plein d’énergie et ultra-carré (au niveau du son, ça va assez fort, et l’on ressent intérieurement la puissance de chaque morceau, mais ce n’est pas non plus assourdissant)

Je n'ai pas la setlist intégrale en tête, mais je dirais que l’intégralité de Runnin' Wild a été jouée. 8 Jours plus tôt, à Oxford, le groupe avait joué la setlist suivante, et de mémoire, ça ressemble beaucoup au concert auquel nous avons eu droit :

1. Stand Up For Rock'N'Roll
2. Hellfire
3. Fat City
4. Diamond In The Rough
5. What's Eatin' You
6. Girls In Black (solo joué au bar)
7. Cheap Wine & Cheaper Women (problème d’amplis)
8. Heartbreaker
9. Too Much, Too Young, Too Fast

Rappel :
10. Runnin' Wild (longue intro)
11. Blackjack

Si dans l’ensemble le groupe a livré une performance du feu de Dieu, je retiendrai tout de même plusieurs choses :
- Joel a eu des problèmes avec sa guitare pendant la première moitié du concert... A plusieurs reprises, il a ainsi changé d'instrument au milieu d'un morceau. Pendant Cheap Wine & Cheaper Women, on a pu constater que ça commençait sérieusement à l’énerver : subitement, il a donc pété les plombs en assénant un gros coup de pied dans ses amplis, et la barre de Marshall s'est effondrée... Malgré ça, il a fait comme si de rien n'était : il a continué la chanson avec le micro en main et en a profité pour se rapprocher du public !
- On a eu droit à un super jam instrumental basé sur un riff AC/DC-ien, le temps que Joel récupère sa guitare
- Le passage dans la foule sur Girls In Black : Joel est parti sur la gauche de la salle, a foncé jusqu' au bar pour y jouer son solo debout sur la table, puis il s’est fait servir une pression et s’en est retourné bière à la main sur scène... Ce passage cultissime m’a indéniablement fait penser à du Angus Young période Bon Scott (Joel semblait être en transe pendant son solo), et ces escapades au milieu de la foule font toujours leur petit effet en live, même si pour être honnête, la moitié de la salle n'avait pas remarqué qu'il avait disparu de la scène et se trouvait derrière eux !
- toujours à propos de bière, Joel est parvenu à faire exploser 2 canettes, la première fois en se la tapant frénétiquement sur la tempe, et la deuxième fois en applaudissant avec ladite canette dans une main (évidemment, il a fait ça en plein milieu de morceaux, et il n’a jamais perdu le rythme !)
- quand il ne buvait pas de bière, Joel carburait au pinard (on fête sa première date en France comme on peut )
- le bassiste et le guitariste qui headbanguent en parfaite synchronisation vers la fin du concert. Notez que le bassiste aimait se balader sur scène, à la différence d’un Cliff Williams
- Blackjack & Runnin' Wild étaient absolument dantesques, avec une énorme réponse du public sur les refrains.

Airbourne 30 Novembre 2008 @ Le Grand Mix, TourcoingPour résumer, Joel m’a plus qu’impressionné : il a un charisme de fou, et il sait haranguer la foule comme personne (il faut le voir scander "Rock N Roll Resistance" avec son avant-bras levé à la verticale) et regarde les membres du public droit dans les yeux. En plus, vu qu'il avait eu un jour ou deux de repos depuis son dernier concert, sa voix était au top.

Au final, je suis vraiment heureux de les avoir vus dans une si petite salle, car il y a de fortes chances que lors de la prochaine tournée, ils jouent dans des salles de 2000 personnes minimum… C’est la rançon du succès me direz vous… J’ai toujours rêvé de voir AC/DC en 1978 ou 1979, et malheureusement, je n’étais pas né. Maintenant que j’ai vu Airbourne dans une petite salle, j’ai l’impression que ce vide a été comblé.

Par contre, je regretterai juste 2 choses :
- seul le bassiste est venu voir les fans à la fin (on a attendu 50 minutes pourtant, avant de se faire mettre gentiment dehors par la sécurité). Je lui ai demandé s'ils ressortiraient leur EP, et je ne sais pas s'il m'a bien compris, mais il m'a dit que c'était mort ("it's done" si je me souviens bien). Pendant que j'y suis, j'ai vraiment trouvé qu'il ressemblait à Malcolm Young (même taille, même visage)
- pour la première date en France de leur histoire, le concert était un peu court (1 heure ou 1 heure 10 à tout casser) : il manquait 2 ou 3 morceaux, et j'aurais vraiment adoré entendre quelques titres du premier EP. De plus, le groupe est parti un peu vite après un rappel de 2 chansons (Runnin’ Wild et Blackjack), sans chercher à se faire applaudir après la dernière chanson…

Merci à chtimixeur pour sa review !

 




Retour à la liste des concerts

Infos sur les médias pour ce concert :
Sur chaque détail d'un concert vous pouvez apercevoir les icones en haut (les 2 premiers), cela signifie lorsque ceux ci sont actifs que des vidéos et/ou des enregistrements audio existent, il peut s'agir d'enregistrement amateur ou pro.

Si vous désirez plus d'infos sur ces enregistrements, contactez-nous !

Facebook AF

Page Facebook
Officielle du site !